Living, de Martin Caparros

Living de Martin Caparros, Living, Martin Caparros, Libfly, le Furet du Nord,  les Editions Buchet Chastel,Littérature espagnole, Littérature argentine, Opération On vous lit tout

 

Avant-propos

Ce livre a été lu dans le cadre de l’opération « On vous lit tout », organisée par Libfly et le Furet du Nord.

Je remercie Libfly, le Furet du Nord et les Editions Buchet Chastel.

 

4ème de couverture

« Juillet 1974 : Juan Domingo Remondo dit Nito voit le jour alors même que Juan Perón rend son dernier souffle. C’est le début d’un destin aussi déraisonnable que celui de l’Argentine contemporaine.

Nito est un enfant à part, doté d’une rare intelligence et d’une obsession pour la mort. Marqué par la disparition précoce de son père, il s’adonne très tôt à une véritable passion macabre. Devenu prédicateur pour un gourou évangéliste, Nito s’engage dans un projet délirant et visionnaire…

Délicieusement obscène, admirablement écrit, Living débute comme un roman d’apprentissage et évolue vers une farce à la construction subtile. Ce récit foisonnant, critique, drôle et acerbe de l’Argentine des trente dernières années, forme un grand roman politique porté par un souffle picaresque réjouissant ».

 

L’auteur

Romancier, journaliste et essayiste, Martin Caparros est né à Buenos Aires en 1959. Figure intellectuelle emblématique du monde hispanophone, il a étudié en France et publié une vingtaine de livres. « Living », son deuxième roman traduit en français après  « Valfierno » (Fayard, 2008), a reçu en 2011 le prestigieux prix Herralde.

 

Ce que j’en pense

D’une écriture fluide et limpide, Martin Caparros nous entraîne dans l’existence de Nito, un jeune garçon au fort potentiel. Mêlant Histoire de l’Argentine à l’histoire d’un jeune garçon, c’est un roman plein de cynisme et d’humour. Les personnages sont attachants, on tourne les pages avec avidité pour connaître la suite.

Certains passages sont extrêmement crus, obscènes et choquants. On assiste à une évocation sans complaisance de la réalité. C’est dur. Mais c’est un roman sans concessions sur la réalité de tout un peuple.

 

Extraits et citations

« Je suis – nous sommes tous – un défaut d’autrui » (p.28).

 

Ma note : 4/5

 

Bonne après-midi…

 

Living de Martin Caparros, Living, Martin Caparros, Libfly, le Furet du Nord,  les Editions Buchet Chastel,Littérature espagnole, Littérature argentine, Opération On vous lit tout

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s