La BD de Soledad, la compile de l’année

Rue de Sèvres, La BD de Soledad, Soledad Bravi, Elle, Magazine Elle, BD, Humour

 

4ème de couverture

« Si vous ne savez pas comment trouver les réponses aux questions essentielles qui hantent vos vies :

Peut-on être Gisèle Bündchen ?

Est-ce mal de détester Noël ?

Pourquoi les enfants des autres sont-ils mieux ?

Ne cherchez plus.                  

Ce livre est là pour y répondre car Soledad prend soin de vous ! »

Toutes ses planches parues dans le magazine ELLE enfin réunies pour une lecture pleine de légèreté et d’autodérision.

 

L’histoire

Ce recueil reprend toutes les planches BD de Soledad parues dans le magazine ELLE. Toutes les questions existentielles –ou non – que les femmes se posent trouvent une réponse.

 

L’auteur

Soledad Bravi a débuté sa carrière comme directrice artistique dans la publicité avant de se consacrer à son travail d’auteur. Elle imagine des histoires pour les petits et les grands, dessine aussi des assiettes, des trousses, des stylos, des agendas, des cahiers, des boîtes, des mugs, des bols… Elle s’exprime aussi quotidiennement sur son blog. Une fois par semaine, Soledad a rendez-vous avec les lectrices du magazine ELLE pour son billet d’humeur.

 

Ce que j’en pense

Cette BD reprend les planches parues dans le magazine ELLE chaque semaine. Les lectrices du magazine ne trouveront donc rien de nouveau dans ce recueil. Pour les autres, en revanche, c’est l’occasion d’avoir de bons fous rires ! Ma planche préférée ? « Suis-je une addict de mode ? » page 8. Toutes les shopping addicts se reconnaîtront (mais ne le montrez pas à vos maris !  😉   ).

Côté graphisme, j’ai apprécié le dessin tout en rondeur de Soledad. Il rend les personnages joyeux  et rigolos. C’est coloré. Quant au texte, sa présentation fléchée rend bien le raisonnement à suivre et la chute de l’histoire.

Je vous la recommande.

 

Extraits et citations

Aimez-vous la Saint-Valentin ?

« Ca dépend de mon horoscope -> ça dépend de si je trouve un mec -> ça dépend de l’amoureux -> ça dépend du resto -> ça dépend du cadeau -> […] -> s’il m’offre un cadeau pour cette fête nulle, je le quitte, s’il ne m’en offre pas, je le pourris… ».

 

Bonne soirée…

Publicités

2 réflexions sur “La BD de Soledad, la compile de l’année

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s