L’horreur de Dunwich, H.P. Lovecraft

L'horreur de Dunwich Lovecraft

4ème de couverture

« Dunwich, petit village lugubre cerné par les collines du Massachusetts, est le théâtre d’évènements étranges et inquiétants. Le mystère plane autour de la naissance de Wilbur Whateley et le mauvais sort semble s’acharner sur sa famille. Après une enfance solitaire, Wilbur, guidé par ses instincts maléfiques, dérobe un livre de sorcellerie, le Necronomicon… 

Verrouillez les portes, calfeutrez les fenêtres et allumez toutes les lumières avant d’ouvrir ce livre… ».

 

L’auteur

H.P. Lovecraft est l’auteur de « L’appel de Cthulhu », « La peur qui rôde »… Il a créé un univers mythologique, fait de mystère et d’épouvante, dont le Necronomicon, livre imaginaire et maudit, est l’ouvrage de référence.

 

 

Ce que j’en pense

Je m’attendais à être terrifiée, je me suis ennuyée. L’écriture de Lovecraft est lourde, les répétions sont nombreuses : « horreur », « terreur », « odeur », « engoulevents »… Pour le nombre de page de la nouvelle, ça fait beaucoup.

Ce qui se passe dans ce village est certes horrible, mais cela aurait mérité d’être mieux écrit ou quelques pages de plus. L’idée de départ était bonne mais je n’ai pas accroché. Je m’attendais à un récit plus riche, plus complexe.

Une déception.

 

 

Ce roman participe aux Challenges

Challenge Halloween, Challenge Halloween 2014, Halloween

Challenge 1 mois 1plume

Challenge XIXème siècle

Plan Orsec pour PAL en danger, Challenge Plan Orsec pour PAL en danger

Le mélange des genres catégorie classique étranger

Challenge Les anciens sont de sortie

Challenge Classique 2014

Reading Challenge 2014, Reading Challenge

 

Publicités

6 réflexions sur “L’horreur de Dunwich, H.P. Lovecraft

  1. C’est dommage que ça ne t’ait pas plu! Lovecraft est un auteur que j’ai tellement lu, que j’en faisais des cauchemars à la fin, à base de mec tentaculaire, et autre bestiole grouillante… Peut être que tu devrais en lire d’avantage de lui… C’est son oeuvre entière qui parle pour lui. Cette nouvelle n’est pas la meilleure je trouve.En outre, il faut penser qu’il a écrit dans le premier quart du XXe siècle! Ils ne connaissaient pas l’horreur que l’on est capable d’écrire / produire de nos jours.

    • Je ne suis pas trop « monstre tentaculaire », ce doit être une des raisons pour lesquelles je n’ai pas accroché. Mais j’ai commencé « La peur qui rôde », un recueil de nouvelles où il est question de maisons hantées 🙂

  2. Dommage que cette nouvelle t’ait déçue. Je ne crois pas l’avoir lue mais je l’ai repérée à la médiathèque, je pense que je tenterai quand même.
    De mon côté, j’ai bien apprécié « Celui qui chuchotait dans les ténèbres ». J »aime bien ce genre d’ambiance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s