Au secours ! Les profs sont des zombies ! Johan Heliot

Au secours ! Les profs sont des zombies ! Johan Heliot, Scrineo Jeunesse

 

4ème de couverture

« C’est le dernier jour d’école avant les vacances, et tous les élèves trépignent d’impatience. Enfin, plus que quelques heures de cours avant la liberté ! Mais voilà qu’un mystérieux virus se répand en salle des profs, et que les enseignants sont saisis d’une incontrôlable fringale… d’élèves ! Un seul mot d’ordre : fuir pour éviter de se faire dévorer par ces drôles de zombies…

Ensemble, Norbert et Hakim, les pires cancres du collège, Jade la surdouée ainsi que Stef le surveillant se retrouvent pris au piège. Ils devront déployer mille ruses pour ne pas servir de friandise à une communauté éducative pas seulement affamée de savoir… 

Et peut-être découvrir l’origine du virus… à condition de survivre ».

 

L’histoire

C’est le dernier jour d’école avant les vacances. La journée débute classiquement à l’école : le rebelle est rebelle, les cancres pensent à tout sauf à l’école, la bonne élève a ses premières peines de cœur, une prof part à la retraite et ses collègues fêtent ça avec elle. Tout se passe normalement jusqu’à ce que, sans raison apparente, le comportement des profs devienne bizarre. Les élèves s’interrogent, mais ils ne le feront pas longtemps : les profs sont devenus des zombies qui n’ont qu’une obsession, celle de dévorer les élèves ! Dès lors, ces derniers n’ont plus le choix, ils devront tout faire pour sortir vivants de cette école devenue folle.

 

L’auteur

Johan Heliot est né en 1970. Il se consacre pleinement à l’écriture depuis 2002, après avoir enseigné l’histoire-géographie et le français dans un lycée professionnel. A ce jour, il a publié une centaine de nouvelles dans des supports variés et une soixantaine de romans chez de nombreux éditeurs, dans tous les genres de l’imaginaire.

 

Ce que j’en pense

D’ordinaire, je ne suis pas très « zombies ». Je préfère en général les histoires de fantômes et de maisons hantées. Mais j’étais curieuse de découvrir un nouveau genre dans une collection que j’aime bien, « Roman d’horreur ». Je passe en général de bons moments en compagnie de ces héros adolescents à qui il arrive toujours des aventures incroyables.

Je n’ai pas été déçue. On plonge facilement dans cette histoire. Les personnages, certes convenus (on retrouve le cancre, le rebelle beau gosse, la première de la classe, le prof de sport et son sifflet…) sont attachants chacun à leur manière. Ils sont poussés dans leurs retranchements et devront montrer des facettes de leur personnalité jusque là insoupçonnées (ou bien cachées).

Le rythme est soutenu, il n’y a pas de temps mort, les rebondissements s’enchaînent et tiennent en haleine. On se surprend même à calculer avec eux le meilleur moyen d’échapper aux profs cannibales.

Le dénouement est surprenant, l’humour est également présent. On retrouve un air de Rec dans le côté confinement, et certainement bien d’autres références à des classiques du genre. Une liste des films et séries de zombies se trouve d’ailleurs à la fin du livre. Peur et humour se mêlent pour notre plus grand plaisir.

 

 

Ce livre a été lu dans le cadre de Masse critique. Merci à Babelio et aux Editions Scrineo pour l’envoi de ce roman.

 

 

Ce livre participe aux Challenges

Reading Challenge 2015

Plan Orsec pour PAL en danger 2015

Catégorie MortChallenge Petit Bac 2015

Catégorie JeunesseChallenge Mélange des genres

Session 22 EnfanceLire sous la contrainte

Advertisements

6 réflexions sur “Au secours ! Les profs sont des zombies ! Johan Heliot

  1. Pingback: Ils n’auraient jamais dû retourner dans cette maison, Arthur Ténor | Chroniques litteraires

  2. Pingback: Du nouveau dans ma PAL, Spécial Halloween | Chroniques litteraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s