Mariage, Mode d’emploi, Mitsuru Fujii

Mariage Mode d'emploi Mitsuru Fujii, Manga, Soleil Manga, Editions Soleil

 

4ème de couverture

« Job : Mannequin, assitante dentaire, entrepreneuse

Age : Plus de trente ans, aucun projet de mariage

Nom : Haruka, Miho, Kanuma

Elles ne sont pas fleur bleue au point de rêver du prince charmant ou du destin, n’empêche qu’il y a des limites à ne pas franchir. Retrouvez le 1er volume d’une série dédiée aux trentenaires… 

Et suivez-les dans leur intimité, sans aucune concession !! ».

 

L’histoire

Haruka, Miho et Kanuma ont passé 30 ans et ne sont toujours pas mariées. Entre tromperies et réconciliations, la vie amoureuse de ces trois-là n’est pas de tout repos… Et même si leurs carrières commencent enfin à décoller, il ne faudrait pas que leurs vies sentimentales viennent tout gâcher…

 

L’auteur

Mitsuru Fujii a fait ses débuts avec « Shishôsetsu » dans un suppl ément Shôjo Comic Deluxe en 1996.

 

Ce que j’en pense

Mariage, Mode d’emploi est mon premier manga. Je ne vous raconte pas combien la lecture des deux premières pages a été épique. Je savais que les mangas se lisaient « à l’envers » c’est-à-dire en commençant à l’inverse des livres classiques, mais ce que j’ignorais, c’est que c’était la même chose pour les phrases en elles-mêmes ! Au début c’est assez bizarres, on sent qu’on est obligés de « forcer », mais on prendre vite le pli. Pour tout vous dire, une fois que j’ai compris le fonctionnement du manga, je l’ai dévoré !

D’abord, le genre me parle : les histoires sentimentales de filles trentenaires, ça me plaît. C’est toujours plein de vérités, ça ne fait pas toujours dans la dentelle, mais c’est bien représentatif de la (triste ?) réalité. Ce manga traite bien son sujet. L’auteur restitue les difficultés des femmes d’aujourd’hui à concilier à la fois leur vie professionnelle et leur vie sentimentale, et à gérer des relations ou des pseudos relations avec des hommes pas toujours sincères ni respectueux.

Pour autant, Mitsuru Fujii ne tombe pas dans la facilité avec des personnages féminins qui seraient d’éternelles romantiques à la recherche de l’âme sœur. Elle explore au contraire la vie amoureuse de femmes qui ne sont pas a priori fleurs bleues. Mais en fin de compte, ces femmes que l’on pourrait qualifier de « modernes » (ça arrange surtout les hommes qui ne veulent pas s’engager) tombent sur les mêmes hurluberlus que les femmes romantiques à la Jane Austen.

Autant dire que la vie sentimentale des femmes de nos jours n’est pas une mince affaire.

Le graphisme est agréable, sérieux ou rigolo selon les besoins de l’histoire. C’est en noir et blanc, mais cela ne m’a pas particulièrement gênée.

Si vous débutez dans le manga, commencez par celui-là. En tout cas, il m’a donné envie de découvrir la suite  😀

 

Merci aux Editions Soleil pour l’envoi de ce Manga.

 

Ce manga participe aux Challenges

 

Plan Orsec pour PAL en danger 2015

Reading Challenge 2015

Challenge Ecrivains japonais d'hier et d'aujourd'hui

Catégorie Roman graphiqueChallenge Mélange des genres

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s