Agatha Raisin enquête : La quiche fatale, M.C. Beaton

Agatha Raisin enquête : La quiche fatale, M.C. Beaton

 

4ème de couverture

« Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Cotswolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire.

Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

Agatha Raisin, c’est une Miss Marple d’aujourd’hui. Une quinqua qui n’a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupules, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire ! ».

 

L’auteur

Née en 1936 à Glasgow, Marion Chesney alias M.C. Beaton a été libraire et journaliste avant de devenir un des auteurs de best-sellers les plus lus de Grande-Bretagne avec ses deux séries de romans policiers : Hamish MacBeth et surtout Agatha Raisin (plus de 15 millions d’exemplaires vendus dans le monde).

 

Ce que j’en pense

Oubliez Miss Marple tout de suite ! Si vous vous attendez à rencontrer une dame d’un certain âge posée, discrète, inspirant le respect et l’affection, vous allez tomber de haut !

Agatha Raisin, elle dépote ! Vous allez très certainement commencer par la détester, elle va vous exaspérer, vous choquer. Vous allez trouver qu’elle a du tempérament, qu’elle est culottée et qu’elle a une conception tout à fait personnelle de la politesse.

En même temps, c’est une femme d’aujourd’hui dans laquelle vous pourrez vous identifier : elle est déterminée, elle se débrouille toute seule (quoiqu’elle se fera un copain pendant son enquête).

Un village paisible des Costwolds ? Vous rigolez j’espère ? Entre meurtre, mesquinerie, hostilité, jalousie et autre cancans, vous trouverez que Dallas et Dynastie réunis c’est que des potes qui s’adorent !

Une chose est sûre, comme les habitants de ce petit village, vous n’allez pas réussir à vous débarrasser d’Agatha. Parce que mine de rien, la dame, elle vous entraîne cheveux au vent dans une enquête qui décoiffe. Quelques ralentissements pour mieux vous donner un coup de pied aux fesses.

Et puis, bon, il faut l’avouer, à la fin du roman, on l’aime bien notre Agatha. Et… il semblerait que sous des dehors revêches et casse-c…, Agatha ait un cœur de midinette

Alors… tome suivant svp !

 

M.C. Beaton

Agatha Raisin enquête, Tome 1 : La quiche fatale, M.C. Beaton

Titre original : The quiche of death, 1992

Traduit de l’anglais par Esther Ménévis

Initialement publié sous le titre : Agatha Raisin and the quiche of death

Albin Michel, 2016, 320 pages

 

 

Ce livre participe aux Challenges

Reading Challenge Goodreads

Le mois anglais

Le mois anglais

Publicités

19 réflexions sur “Agatha Raisin enquête : La quiche fatale, M.C. Beaton

  1. oui j’ai vraiment aime….tout un chouette tome pour commencer….et le villsage dans son style rural est pas mal aussi…;)

  2. ça c’est sûr, elle a un coeur de midinette ! Je commence tout juste le cinquième tome. La mise en route est un peu molle (sans doute parce que comme le fait Anne Perry, M.C. Beaton fait un mini résumé à chaque nouveau roman pour situer ses personnages pour le lecteur qui ne les connaîtrait pas)… mais je suis sûre que ça va bientôt décoller ! J’ai prévu un billet sur le tome 4 pour la LC Beaton mais j’aurai au moins un billet sur le tome 5 fin juin je pense (et idéalement aussi sur le tome 6). Difficile de se lasser d’Agatha !

  3. J’avais beaucoup aimé ce premier tome l’année dernière, l’humour décalé, l’atmosphère douillette anglaise. J’avais moins aimé le deuxième tome par contre que j’avais trouvé un peu répétitif !

    • C’est tout à fait ça : l’humour, l’atmosphère… pour le tome 2 (je viens de poster mon article) j’ai trouvé le début un peu long, comme le tome 1 en fait, mais M.C. Beaton sait nous surprendre je trouve, et le rythme est quand même là (entre nous, j’ai préféré le 3 😀 ).

  4. Comme je te le disais sur la page FB du mois anglais, j’ai adoré ce premier tome et le côté casse-couilles pieds dans le plat d’Agatha et je compte bien lire le tome 2 pour le mois anglais aussi 😉

  5. Mantenant, je suis prévenue : je m’attends à ne pas trop l’apprécier tout de suite. Mais ce n’est pas grave, tant que j’aime le roman !

    • Au début je me suis dit « mais qu’est-ce que c’est que cette harpie ! » et puis finalement on se prend d’affection pour elle, et l’atmosphère est tellement bien qu’on se laisse entraîner 😀

    • Agatha est trop rigolote dans son genre (rentre-dedans), je viens d’apprendre pour la série, mais j’attends parce que je ne sais pas si il faut avoir lu beaucoup de ses livres pour ne pas se faire dévoiler les intrigues 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s