Mrs Creasy a disparu, Joanna Cannon

Mrs Creasy a disparu, Joanna Cannon

 

4ème de couverture

« C’est l’été sur l’Avenue.

Alors qu’une redoutable canicule s’insinue dans les cours et les jardins, dans le moindre insterstice de vies comme mises entre parenthèses, une voisine disparaît. Tandis que Grâce et Tilly mènent l’enquête, les esprits s’échauffent, les langues se délient, les souvenirs remontent à la surface – les souvenirs, et la culpabilité.

Car, dix ans plus tôt, quelque chose est arrivé dans cette rue bien comme il faut. Quelque chose de terrible. Et, face au vide causé par la disparition de leur voisine, Sheila, Petit Brian, Harold et tous les habitants de l’Avenue se retrouvent confrontés à leurs propres doutes. Chacun à leur tour, ils vont se quereller, se jeter leurs vieilles rancoeurs au visage et s’épier les uns les autres, à l’abri derrière leurs portes closes…

Qu’est-il arrivé à Margaret Creasy ? Que cache l’anxiété des voisins ? Et qu’est-ce que Walter Bishop, l’inquiétant occupant du numéro 11, a bien pu leur faire, pour qu’ils gardent tous une telle dent contre lui ? 

Joanna Cannon brosse, avec cette comédie de mœurs à l’écriture acidulée, un portrait fin et grinçant de la vie en communauté dans une rue qui pourrait être la nôtre ».

 

L’auteur

Joanna Cannon est diplômée de la Leicester Medical School et a travaillé en tant que médecin à l’hôpital avant de se spécialiser en psychiatrie. Elle vit dans la région de Peak District, au nord de l’Angleterre, avec sa famille et son chien. Mrs Creasy a disparu est son premier roman.

 

Ce que j’en pense

Comment ne pas se laisser embarquer par la plume de Joanna Cannon ! Style fluide et phrases sans concessions, elle nous prouve que dans les quartiers parfois les plus tranquilles il y a toujours quelque chose à cacher et que tout n’est pas si lisse que ça.

Ce roman est autant un thriller qu’un roman psychologique qui décortique les mentalités et les mœurs de tout un quartier. Le cynisme n’est pas absent, loin de là, et on se surprend à sourire de situations cocasses, acidulées comme un bonbon.

L’enquête est contre toute attente menée par deux jeunes demoiselles. Enquêtrices autoproclamées à la recherche de Dieu, et de Mrs Creasy, elles vont sans complexe frapper aux portes et par là-même s’infiltrer dans la vie des gens.

Que se passe-t-il dans ces maisons d’apparence « normales » ? Les habitants sont-ils si gentils que l’on pourrait penser ?

Un roman à découvrir.

 

 

Je remercie Babelio et les Editions Harper Collins pour l’envoi de cet exemplaire.

 

Publicités

Une réflexion sur “Mrs Creasy a disparu, Joanna Cannon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.