Alice Matheson, Tome 1 – Jour Z, Istin et Vandaële

Alice Matheson Tome 1 - Jour Z Istin - Vandaële, Editions Soleil, Anticipation, BD, Horreur, Fantastique

 

4ème de couverture

« Je me nomme Alice Matheson. Je suis une infirmière qui tue discrètement ses patients. Je pensais être le seul monstre qui hante cet hôpital. Jusqu’à cette nuit où ma patiente s’est relevée d’entre les morts ».

 

L’histoire

On dit que l’enfer est sur terre, mais pour Alice, c’est un paradis…

Sexy et brillante infirmière du Saint Mary Hospital de Londres, Alice Matheson pourrait être chirurgien. Elle en a les capacités, les nerfs d’acier et le Q.I., seulement ce serait s’exposer inutilement. Car Alice est un ange de la mort, une psychopathe froide et calculatrice qui assassine ses victimes parmi les patients en phase terminale de l’hôpital. Cette double vie se complique le jour où l’une de ses victimes se relève malgré la dose mortelle qu’elle vient de lui administrer. Londres vit alors les premières heures d’une épidémie d’un genre nouveau : les morts marchent !

 

Les auteurs

Jean-Luc Istin est né en 1970 à Pontivy, dans le Morbihan. Il publie ses premiers albums en tant que scénariste dès 1999. Son intérêt et son attachement pour la Bretagne, lui donnent l’idée de créer une collection de contes et légendes : Soleil Celtic. A ce jour, il est directeur de cinq collections et scénariste de nombreuses séries : Soleil Celtic, 1800, Anticipation et Soleil Esotérique. En 2012, il crée avec Nicolas Jarry la série concept Elfes, 5 races, 5 scénaristes, 5 dessinateurs, 1 seul univers.

Philippe Vandaële est né le 22 mai 1975 à Bourg-en-Bresse. Il a toujours voulu faire de la bande dessinée. Il rejoint le studio Sugar qui deviendra au fil des années Sugar Comga. Après plusieurs publications dans Comic box ou les publications Semic, il contacte Jean-Luc Istin pour faire de l’encrage pour Soleil. Finalement Philippe fera des tests aussi en tant que dessinateur et naîtra alors le projet qui aura Alice Matheson comme nom bien plus tard.

 

Ce que j’en pense

Alice Matheson, c’est un peu Dexter qui rencontrerait Urgences et Walking Dead !

Vous me dites comment on fait pour ne pas aimer ?  😀

J’avoue que je me suis plongée avec délice dans cette histoire d’infirmière psychopathe.

D’abord les détails que j’ai beaucoup appréciés. Dès le début on trouve une présentation des différents personnages : « photo », nom, âge, fonction et quelques détails qui aideront à cerner les personnalités pendant la lecture.

Ensuite, on reconnaît la radiographie d’une tête humaine en fond sur la page intérieure où se trouve le titre.

L’histoire est découpée en chapitres, cela permet de saisir les différentes étapes.

Il y a donc un vrai sens du détail dans cette BD, l’ensemble est très travaillé, et cela donne plus de plaisir à la lire.

Concernant le contenu même de l’histoire. Tout d’abord, l’atmosphère qui règne est envoûtante. Les couleurs et les dessins marquent les différentes étapes. C’est à la fois sombre et lumineux, sépia et coloré.

L’humour est présent, le cynisme aussi.

Alice Matheson est une psychopathe, ça on ne le niera pas. Elle se sent vivre quand elle donne la mort. Elle tire littéralement de la vie de la mort.

« J’aime cette ville où les cinglés comme moi qui ressemblent à des gens normaux côtoient des gens normaux qui ressemblent à des cinglés » (pages 31).

Ca vous donne une idée du personnage… Elle ne reculera devant rien pour protéger son secret.

Si vous aimez Walking Dead, vous ne serez pas dépaysés avec la présence des zombies. Pourquoi les morts se relèvent-ils ?

Vous l’aurez compris, je vous recommande cette BD.

 

Coup de coeur !

 

Merci aux Editions Soleil pour l’envoi de cette BD.

 

Alice Matheson Tome 1 Jour Z

 

 

 

 

 

Cette BD participe aux Challenges

Challenge BD 2ème édition

Reading Challenge 2015

Plan Orsec pour PAL en danger 2015

Challenge Petit Bac 2015

Challenge ABC Critiques 2014 - 2015 Babelio

Challenge 1 mois = 1 consigne

 

 

Beauté, Sarah Pinborough

Beauté Sarah Pinborough, Sarah Pinborough, Beauté, Milady, Contes de fées, Littérature anglaise, Littérature fantastique, Fantastique

 

4ème de couverture

« LA BELLE AU BOIS DORMANT, le conte de fée revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

Rappelez-vous la forteresse cernée de ronces, le courageux prince, le fuseau ensorcelé et la douce princesse endormie qui n’attend que d’être réveillée…

… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de la Belle au Bois dormant, telle qu’elle n’a jamais été révélée… ».

 

L’histoire

Les contes de fées revisités.

 

L’auteur

Sarah Pinborough est la nouvelle étoile du fantastique et de la terreur en Grande-Bretagne. Elle a également écrit de la fantasy pour la jeunesse, sous le nom de Sarah Silverwood, et travaille actuellement à plusieurs projets de séries télévisées. Avec Poison, Charme et Beauté, elle s’attache à révéler tout ce que les contes de notre enfance peuvent contenir de noirceur et de sombre séduction…

 

Ce que j’en pense

Après un premier chapitre captivant, j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire. L’intérêt a repris passé la moitié du livre. En fait, ça dépendait des personnages.

C’est un livre surprenant qui bouleverse nos habitudes, et qui suit la série Once Upon A Time saura à quel point tout ce qui a trait à Belle et Rumplestiltskin peut déstabiliser. On passe néanmoins un bon moment avec ce livre.

L’ensemble est bien écrit, fluide, les pages se tournent facilement.

On regrettera seulement que les autres tomes soient impossibles à trouver.

 

Attention ! Ne pas mettre ce livre dans les mains des enfants.

 

Beauté Sarah Pinborough, Sarah Pinborough, Beauté, Milady, Contes de fées, Littérature anglaise, Littérature fantastique, Fantastique

 

 

 

 

 

Ce livre participe aux Challenges

A year in England

Plan Orsec pour PAL en danger 2015

Reading Challenge 2015

Challenge Petit Bac 2015

Challenge ABC Critiques 2014 - 2015 Babelio

Lux-1 Obsidienne, Jennifer L. Armentrout

Lux-1 Obsidienne Jennifer L. Armentrout, Lux-1 Obsidienne, J'ail Lu, Littérature fantastique, Romance, Surnaturel, Alien, Extraterrestres

 

4ème de couverture

« Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant !

Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre œil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ? ».

 

L’histoire

Kat vient de perdre son père décédé de maladie. Sa mère décide de recommencer une nouvelle vie dans un coin perdu. Isolée et concentrée sur son blog littéraire, Katy va bientôt faire la connaissance de ses voisins, des jumeaux. La fille devient vite sa meilleure amie, alors que Daemon, le frère, lui montre une animosité incompréhensible.

Tout le monde semble le craindre d’ailleurs. Katy voudrait bien le fuir, mais elle est irrésistiblement attirée par lui. Quel secret cache-t-il derrière son agressivité ? Katy n’est pas au bout de ses surprises.

 

L’auteur

Jennifer L. Armentrout est l’auteur de plusieurs séries de romance, de fantasy et de science-fiction, dont les droits ont été vendus dans de nombreux pays. Jeu de patience, son best-seller international, est également disponible aux Editions J’ai Lu.

 

Ce que j’en pense

J’ai un avis largement mitigé sur ce roman. D’abord, les bons côtés. Le sujet est intéressant et assez original. Les pages se tournent vite, et on a quand même envie de connaître la suite.

Maintenant les mauvais côtés. Je ne vais pas y aller par quatre chemins. Pour moi, ce livre est une resucée de Twilight. On y retrouve quasiment tous les éléments de la célèbre saga : le mec ombrageux au volant d’un bolide alors qu’il est ado et sans parents, la rapidité de déplacement, les scènes sur le parking de l’école avec les multiples allusions aux trajets de l’héroïne sur ledit parking, la nouvelle école, le coin perdu, le clan soudé formé autour des jumeaux comme le clan soudé des vampires (Edward et sa famille), la scène des trois copines qui achètent leur robe pour le bal de promo, le caractère de Katie, très proche de celui de Bella…

Ca devient lassant. C’est dommage parce que l’idée au départ était bonne. L’auteur aurait dû pousser plus loin son travail d’écriture et d’imagination. Etre marquée par une saga telle que Twilight, ça peut se comprendre, mais de là à reprendre tous les éléments du livre en changeant simplement le vampire en une autre créature et penser que les lecteurs ne vont pas s’en rendre compte… Indiquer clairement que ce livre était un hommage à Twilight aurait été plus « honnête ».

Quitte à lire Twilight, autant lire l’original.

Autre point négatif, les redondances. Si on n’a pas compris que Daemon est « un connard » on n’a rien compris.

Encore une fois, c’est dommage, ça aurait pu être un livre original.

 

Lux-1 Obsidienne Jennifer L. Armentrout, Lux-1 Obsidienne, J'ail Lu, Littérature fantastique, Romance, Surnaturel, Alien, Extraterrestres

 

 

 

 

 

Ce livre participe aux Challenges

Plan Orsec pour PAL en danger 2015

Reading Challenge 2015

Challenge ABC Critiques 2014 - 2015 Babelio

Challenge Petit Bac 2015

Challenge 1 mois = 1 consigne