Marathon lecture de l’épouvante 2020

Marathon lecture de l’épouvante 2020, Halloween, Autumn, Horreur, Fantastique Chroniques Littéraires, RAT

 

Halloween arrive, nos PAL sont gigantesques, l’automne est là… entendez le vent souffler dans les arbres… le tonnerre éclater au loin, le crépitement du feu… et le craquement du plancher… vous êtes bien au chaud, installé confortablement sur un canapé moelleux ou dans votre lit, sous un plaid douillet ou une couette bien chaude… une boisson chaude et de quoi grignoter à côté de vous… la pluie cogne contre les vitres…

La maison est décorée, les bougies diffusent une douce ambiance, les guirlandes de lumière douce au milieu des pumpkins et autres décorations de saison.

Entre vos mains un livre dans lequel vous plongez avec délice… une histoire douce, un sourire sur vos lèvres ou un conte d’horreur, de délicieux frissons vous parcourent…

Encore un craquement… pourtant… vous êtes seul dans la maison… seul… en êtes-vous sûr ? N’est-ce pas une ombre là qui vient de passer furtivement ?

A moins que ce ne soit vos amis(ies) lecteurs(trices) qui ne vous rejoignent pour partager une journée et une soirée de lecture…

Ce qui est sûr, c’est que vous êtes embarqué dans une folle aventure…

 

Bienvenue dans le marathon lecture de l’épouvante !

 

Le principe : lire autant que vous pouvez, mais aussi regarder des films/séries/documentaires sur la thématique automnale et halloweenesque.

Vous pouvez lire des romans, des romans graphiques, BD, mangas, livres audios…

 

Le marathon de l’épouvante se tient du lundi 19 octobre à minuit (nuit de dimanche à lundi) au dimanche 1er novembre (j’accepte les lectures de la nuit du dimanche au lundi, pour rattraper le temps perdu à vérifier tous les placards dont les portes s’ouvrent toutes seules).

 

Deux catégories :

  • Promenade au cimetière : je lis en majorité des livres qui font peur (réfléchissez bien à ce qui peut vous faire peur… un gros pavé peut faire peur)
  • Cocooning au coin du feu : je lis en majorité des lectures douces, même si je m’autorise un peu de livres effrayants

 

Nombre de pages :

Je décide ou non de me challenger sur le nombre de pages.

  • Pas de nombre précis je fais selon l’envie
  • 666 pages : le nombre du diable
  • 2020 pages : je dévore ma PAL avant qu’elle ne me dévore (on notera l’humour noir du nombre de pages… ou le cynisme… ou le côté blasé 😀 )

 

Un soupçon de magie :

Un soupçon de défis personnels pour pimenter le tout. Quelques exemples :

  • Lire ou relire la saga Twilight (du tome 1 à Midnight Sun ou je prends l’option toute la saga en films)
  • Lire ou relire Harry Potter (en entier ou un seul tome, en roman ou en livre illustré, ou en films)
  • Des livres avec une couverture aux couleurs de l’automne
  • Un livre choisi dans votre PAL par un membre de votre famille, un ami, votre conjoint, ou vos copinautes
  • Un livre gothique
  • Une histoire de fantôme
  • Un livre de développement personnel
  • 3 livres minimum
  • 5 livres minimum
  • Un classique
  • Un livre qui est dans votre PAL depuis tellement longtemps qu’il en a des toiles d’araignées

 

Pour échanger sur nos lectures, c’est sur le groupe Marathon lecture.

 

Bonnes lectures et surtout… regardez derrière vous et sous votre lit !

 

 

Marathon lecture de l’épouvante 2020, Halloween, Autumn, Horreur, Fantastique Chroniques Littéraires, RAT

 

 

Le RAT a Week de l’épouvante

Le RAT a Week de l’épouvante, Horreur, Halloween, Autumn, Fantômes, Ghosts, Maisons hantées, Haunting, Chroniques Littéraires

 

Que serait un mois d’octobre à l’approche d’Halloween sans quelques marathons lecture à vous faire dresser les cheveux sur la tête ?

Vous pensiez y couper ? (rire diabolique)

Détrompez-vous, cette semaine va être placée sous le signe de l’horreur.

 

Le RAT se tiendra du dimanche 13 à minuit (nuit du dimanche à lundi) au dimanche 20 à minuit (nuit du dimanche à lundi).

 

Horreur dans le nombre de pages lues, horreur dans le nombre de livres que vous allez sortir de vos PAL, horreur dans les histoires, ou horreur dans la sortie de votre zone de confort.

 

Que serait un mois d’octobre à l’approche d’Halloween sans quelques marathons lecture à vous faire dresser les cheveux sur la tête ? Vous pensiez y couper ? (rire diabolique) Détrompez-vous, cette semaine va être placée sous le signe de l’horreur. Le RAT se tiendra du dimanche 13 à minuit (nuit du dimanche à lundi) au dimanche 20 à minuit (nuit du dimanche à lundi). Horreur dans le nombre de pages lues, horreur dans le nombre de livres que vous allez sortir de vos PAL, horreur dans les histoires, ou horreur dans la sortie de votre zone de confort. Pas de catégories, mais des défis personnels. Quelques exemples : - Se fixer un nombre de livres à lire - Se fixer un nombre de pages à lire - Lire des livres qui vous font sortir de votre zone de confort - Et pourquoi pas lire de l’horreur ou du thriller après minuit, avec une musique d’ambiance J’ai opté comme défi personnel de me fixer une PAL et un minimum de pages lues de 500 pages. Ma PAL sera constituée de thrillers et d’horreur jeunesse. Je vous la montrerai en photo. Bon marathon et n’oubliez pas… vérifiez sous votre lit avant d’éteindre la lumière…

 

Pas de catégories, mais des défis personnels.

Quelques exemples :

  • Se fixer un nombre de livres à lire
  • Se fixer un nombre de pages à lire
  • Lire des livres qui vous font sortir de votre zone de confort
  • Et pourquoi pas lire de l’horreur ou du thriller après minuit, avec une musique d’ambiance

 

Que serait un mois d’octobre à l’approche d’Halloween sans quelques marathons lecture à vous faire dresser les cheveux sur la tête ? Vous pensiez y couper ? (rire diabolique) Détrompez-vous, cette semaine va être placée sous le signe de l’horreur. Le RAT se tiendra du dimanche 13 à minuit (nuit du dimanche à lundi) au dimanche 20 à minuit (nuit du dimanche à lundi). Horreur dans le nombre de pages lues, horreur dans le nombre de livres que vous allez sortir de vos PAL, horreur dans les histoires, ou horreur dans la sortie de votre zone de confort. Pas de catégories, mais des défis personnels. Quelques exemples : - Se fixer un nombre de livres à lire - Se fixer un nombre de pages à lire - Lire des livres qui vous font sortir de votre zone de confort - Et pourquoi pas lire de l’horreur ou du thriller après minuit, avec une musique d’ambiance J’ai opté comme défi personnel de me fixer une PAL et un minimum de pages lues de 500 pages. Ma PAL sera constituée de thrillers et d’horreur jeunesse. Je vous la montrerai en photo. Bon marathon et n’oubliez pas… vérifiez sous votre lit avant d’éteindre la lumière…

 

J’ai opté comme défi personnel de me fixer une PAL et un minimum de pages lues de 500 pages. Ma PAL sera constituée de thrillers et d’horreur jeunesse et classiques / gothiques.

Je vous la montrerai en photo.

Bon marathon et n’oubliez pas… vérifiez sous votre lit avant d’éteindre la lumière…

 

Le RAT a Week de l’épouvante, Horreur, Halloween, Autumn, Fantômes, Ghosts, Maisons hantées, Haunting, Chroniques Littéraires

 

Challenge de l’épouvante Edition Autumn, Witches and Pumpkin, Chroniques Littéraires, Halloween, Autumn, Hanté, Ghost,, Horreur, Fantastique

 

Le RAT a Week de l’épouvante, Horreur, Halloween, Autumn, Fantômes, Ghosts, Maisons hantées, Haunting, Chroniques Littéraires

 

Mort et déterré, tome 1 Un cadavre en cavale, Jocelyn Boisvert & Pascal Colpron

Mort et déterré, tome 1 Un cadavre en cavale, Jocelyn Boisvert & Pascal Colpron, Fantastique, BD, Challenge BD, Challenge de l'épouvante, Autumn Pumkin and Witches, Horreur, Revenant, Fantome, Ghost, Zombie, Chroniques Littéraires

 

4ème de couverture

« Dernier jour d’école.

Un coup de couteau.

Un adolescent assassiné.

Une famille ravagée par le deuil.

Six pieds sous terre,

Un macchabée se retourne dans sa tombe.

Une évasion inattendue.

Un cadavre en cavale.

Un zombie en liberté ».

 

 

Les auteurs

Dessin

Pascal Colpron est né le 9 février 1973 à Montréal (Québec, Canada).

Après des études variées en arts visuels et communication, en graphisme ainsi qu’en animation, Pascal a oeuvré comme illustrateur dans une boîte d’effets spéciaux numériques pour une dizaine d’années avant de faire le saut dans la bande dessinée. Il s’est fait remarquer par son blog BD sur sa vie de nouveau papa et a eu le bonheur d’assister Delaf sur les décors des tomes 4 à 7 des Nombrils. En plus d’illustrer des couvertures de livres, il travaille maintenant sur une série historique pour un magazine jeunesse québécois et, sur des scénarios de Jocelyn Boisvert, dessine les aventures de Yan Faucher, le sympathique zombie de Mort et Déterré.

Scénario

Jocelyn Boisvert est né dans la région de l’Estrie au Québec. Après un détour en théâtre et des études en scénarisation et en littérature, il se consacre à temps plein à l’écriture de romans pour adolescents. Sa bibliographie compte plus d’une quarantaine de titres qui lui ont valu plusieurs distinctions, dont le Prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton, récompense décernée par le Conseil des arts du Canada à un écrivain canadien à mi-carrière.

Depuis qu’il a collaboré dans sa jeunesse avec le dessinateur Marc Delafontaine sur différents projets, l’écrivain caresse le rêve de scénariser de la bande dessinée, le 9e art lui permettant de faire le pont entre ses deux grandes passions : la littérature et le cinéma. Eh bien, c’est chose faite avec la nouvelle série Mort et déterré, une adaptation libre de l’un de ses romans paru chez Soulières éditeur (finaliste au Prix du Gouverneur général).

L’auteur réside actuellement aux Îles-de-la-Madeleine, archipel québécois situé au coeur du golfe du Saint-Laurent, voisin des îles Saint-Pierre et Miquelon.

 

 

Ce que j’en pense

Cette BD touche un sujet assez sensible. L’assassinat d’un adolescent.

Mais si le sujet est difficile, je dois dire que l’on est très vite happé par l’histoire. Tous les sentiments s’y confrontent. La joie, la peine, la désolation. On ressent une légère angoisse au début, quand on prend conscience du côté morbide de la chose. C’est très particulier de se représenter un cadavre dans son cercueil six pieds sous terre. Claustrophobes, vous êtes prévenus.

Pour autant, cette BD est une excellente découverte. Le dessin est assez classique mais joyeux.

Certains passages sont assez cocasses. Je vous laisse imaginer le copain en train de déterrer le corps pas si inanimé que ça…

C’est un tome 1, l’histoire se met en place avec plusieurs personnages. Il faudra certainement attendre la suite pour que chacun puisse exprimer tout son potentiel.

Je vous la recommande, l’automne est propice à une lecture avec un cadavre en cavale !

 

Coup de coeur !

 

Cette BD participe aux Challenges

Challenge de l’épouvante Edition Autumn, Witches and Pumpkin, Chroniques Littéraires, Halloween, Autumn, Hanté, Ghost,, Horreur, Fantastique

Challenge de l’épouvante Edition Autumn, Witches and Pumpkin, Chroniques Littéraires, Halloween, Autumn, Hanté, Ghost,, Horreur, Fantastique

Challenge BD 2018-2019