Le mois anglais saison 6

 

mois anglais 2014_4.jpg

 

Le Mois anglais is back, pour la sixième année consécutive !

C’est le moment de dépoussiérer votre plus belle théière, de sortir vos recettes de scones, vos magnets Princess Charlotte, vos parapluies, votre intégrale de Wodehouse et vos albums de vacances favoris !

Le voyage débutera le 1er juin 2017 et durera tout le mois.

 

mois anglais 2014_14.jpg

 

Les thèmes envisagés (n’hésitez pas à en suggérer d’autres ou à annoncer votre participation si vous le souhaitez déjà) :

Doris Lessing, Daniel Defoe, Ian McEwan, Jonathan Coe, Daphné du Maurier, Angela Huth

Julian Barnes, Jonathan Coe, Jane Austen pour ne pas déroger à la tradition, polar, campagne anglaise, Susan Hill, Ann Granger dont le dernier Ben Ross sort bientôt en poche, M.C. Beaton, album et littérature jeunesse

 

Cryssilda et Lou sont très heureuses de nous retrouver cette année encore, et espérent que nous serons toujours aussi enthousiastes après ces nombreux voyages littéraires et virtuels ensemble en Angleterre.

Billets libres, lectures communes, comme chaque année il y en aura pour tous les goûts. Le seul mot d’ordre : fêter l’Angleterre sur nos blogs. 

Pour vous inscrire, laissez un commentaire à la suite de ce billet et sur le billet de lancement de Cryssilda. N’hésitez pas non plus à y laisser les liens vers vos billets de présentation pour qu’elles puissent les relayer plus facilement.

Vous pouvez également rejoindre le groupe facebook, sur lequel ont déjà été proposées de nombreuses idées de lectures communes.

N’hésitez pas à proposer de nouveaux logos… chaque année votre créativité nous impressionne !

Rendez-vous le 1er juin !

 

le mois anglais, le mois anglais 2017

Le mois anglais 2016

Le mois anglais

Le mois anglais est de retour avec Cryssilda et Lou.

Pour nous retrouver, c’est sur le groupe Facebook.

Le mois anglais

 

 

Le programme :

1er juin : Proposition de thématique du jour : Un roman qui se passe à Londres
 

2 juin :
 

3 juin : Proposition de thématique du jour : (Vieilles) dames indignes ou indignées – Willa Marsh, Mary Wesley, Nancy Mitford, Barbara Pym, Agatha Christie, Elizabeth Taylor, Stella Gibbons…

 

4 juin :

 

5 juin : Proposition de thématique du jour : Meurtre à l’anglaise (ou plus prosaïquement Polars anglais)

 

6 juin :

 

7 juin : Proposition de thématique du jour : Autour de Jane Austen (romans, adaptations, biographies, austeneries…)

 

8 juin :

 

9 juin : Proposition de thématique du jour : Campagne anglaise (lectures ou films se déroulant principalement à la campagne ou dans de petits villages anglais, photos de voyage…)

 

10 juin :

 

11 juin : Proposition de thématique du jour : Auteurs anglais d’origine étrangère

 

12 juin :

 

13 juin : Proposition de thématique du jour : Connie Willis, “Sans parler du chien”

 

14 juin :

 

15 juin : Proposition de thématique du jour : Victoriens anglais (Les soeurs Brontë, Wilkie Collins, Dickens, Gaskell, George Eliot, Thackeray, Trollope…)

 

16 juin :

 

17 juin : Proposition de thématique du jour : Sherlock Holmes, l’original et les produits dérivés ou Arthur Conan Doyle 

 

18 juin :

 

19 juin : Proposition de thématique du jour : Rois et Reines d’Angleterre

 

20 juin : Proposition de thématique du jour : Un écrivain contemporain au choix

 

21 juin : Proposition de thématique du jour : Angela Huth

 

22 juin : Proposition de thématique du jour : BD, mangas, comics et trucs à bulles

 

23 juin :

 

24 juin :

 

25 juin : Proposition de thématique du jour : Théâtre anglais, tous siècles confondus

 

26 juin :

 

27 juin : Proposition de thématique du jour : Anita Brookner

 

28 juin : Proposition de thématique du jour : Agatha Christie

 

29 juin : Proposition de thématique du jour : Littérature enfantine ou adulescente ou adaptations sur grand et petit écran (Winnie, Beatrix Potter, Paddington Bear, Gruffalo, Neil Gaiman, Harry Potter, Roald Dahl, Mary Poppins…)

 

30 juin : Proposition de thématique du jour : Ecrivains voyageurs (en incluant Anglais séjournant à l’étranger et Anglais ou étrangers voyageant en Angleterre. Tous siècles confondus)

 

*****

 

 
Billets de clôture

 

3962957649

Un intérêt particulier pour les morts, Ann Granger

Un intérêt particulier pour les morts Ann Granger, Ann Granger, Un intérêt particulier pour les morts, Littérature anglaise, thriller, 10/18

 

4ème de couverture

« Londres, 1864. Lizzie Martin accepte un emploi auprès d’une riche veuve dont la précédente dame de compagnie s’est enfuie avec un inconnu. Mais quand le corps de la jeune fille est retrouvé dans le chantier de la gare St Pancras, Lizzie décide de mener sa propre enquête. Elle pourra compter sur l’aide d’un ami d’enfance devenu inspecteur, Benjamin Ross, pour découvrir la vérité sur la mort de cette femme… dont le sort semble étroitement lié au sien ».

 

L’histoire

Lizzie Martin, une jeune femme désargentée et issue de la province, est engagée par Mrs Parry, la veuve de son parrain en tant que dame de compagnie à Londres. La précédente dame de compagnie, Madeleine, s’est enfuie avec un homme. Rapidement, le corps de cette dernière est retrouvé et l’enquête commence, menée par Benjamin Ross. Lizzie est une jeune femme moderne pour son époque, vive et impétueuse. Elle n’hésite pas à mener l’enquête.

 

L’auteur

Ann Granger est un auteur de romans policiers et historiques très prolifique, avec plus de trente romans parus en Angleterre. Elle a rencontré un succès international avec sa série « Lizzie Martin », qui comporte déjà quatre volumes. Un intérêt particulier pour les morts est le premier opus de cette série à paraître en France.

 

Ce que j’en pense

Je suis toujours un brin méfiante lorsque je commence un livre « d’époque ». Le style peut parfois (souvent ?) être lourd, redondant et rendre le roman profondément ennuyeux. Un intérêt particulier pour les morts échappe à cette règle. Le style est résolument moderne dans l’écriture, il n’y a aucun temps mort, l’écriture est fluide, et pour autant, l’atmosphère surannée de cette époque est bien restituée.

Il est difficile de lâcher ce roman une fois commencé. L’enquête débute assez vite, les personnages sont bien décrits. Lizzie est une jeune femme de son temps, tournée vers l’avenir et déterminée à faire évoluer la place de la femme dans la société. Ce mélange de traditions et de modernisation est intéressant.

On retrouve toutefois cette douceur propre aux romans du genre. Cette atmosphère à la Jane Austen.

Lizzie veut que la vérité éclate au grand jour et que le meurtre de Madeleine soit élucidé. Son tempérament bien trempé, sa liberté d’expression en choquera plus d’un mais elle n’en aura que faire.

Ce roman est également intéressant sur le plan de l’écriture. L’auteur a choisi d’alterner les pensées de Lizzie et celles de Ross, ce qui rend le récit à deux voix particulièrement captivant.

De plus, Ann Granger ajoute une touche historique à son livre en intégrant pleinement les évolutions de l’époque : ainsi, le Londres en pleine construction, du chemin de fer notamment.

Si vous hésitez à vous lancer dans la lecture de romans d’époque, commencez par celui-ci, vous ne serez pas déçus  😀

 

Ce livre a été lu dans le cadre de la LC consacrée à Ann Granger ( Le mois anglais).

Ce livre participe aux Challenges

Challenge Nordique 2015

Le mois anglais

Plan Orsec pour PAL en danger 2015

Challenge Myself 2015

Reading Challenge 2015

Challenge Bristish Mysteries

ABC 2015 Thriller Policier

Catégorie PolicierChallenge Mélange des genres

Catégorie MortChallenge Petit Bac 2015

Challenge ABC Critiques 2014 - 2015 Babelio

Challenge Victorien

Challenge Thrillers et Polars