Le mois anglais 2020

Le mois anglais 2020, Chroniques Littéraires

 

Le mois anglais est de retour !

C’est un challenge tout doux… et en ce moment… c’est pas de refus  😀

Tous les détails chez Lou

Je fais une PAL mais en général je ne la respecte pas…  Je mets en couleur les rdv auxquels je vais tenter de participer, même si ce ne sera pas forcément à la date indiquée  🙂

 

Le mois anglais 2020, Chroniques Littéraires

 

Programme

 

3 juin : Un roman policier d’Agatha… Christie ou Raisin (avec le Challenge British Mysteries)

6 juin : Londres, en littérature mais pas que !

9 juin : Romancière anglaise au choix

11 juin : Epoque victorienne (roman victorien, néo-victorien, essai…)

13 juin : Lecture jeunesse

15 juin : Vintage novel (Cluny Brown, Angela Thirkell, romans Persephone…)

18 juin : Essai ou biographie

21 juin : Tessa Hadley

23 juin : Cosy mystery (avec le Challenge British Mysteries)

26 juin : Une bande-dessinée

29 juin : Barbara Pym

 

Le mois anglais 2020, Chroniques Littéraires

 

Ma PAL

Agatha Raisin, M.C. Beaton

Hamish McBeth, M.C. Beaton

Les Détectives du Yorkshire, Julia Chapman

Forbidden, Tabitha Suzuma

Ragdoll, Daniel Cole

Lady Helen, Alison Goodman

Le Hobbit, J.R.R Tolkien

Rebecca, Daphné du Maurier

Une chambre à soi, Virginia Woolf

Harry Potter, J.K. Rowling

Une place à prendre, J.K. Rowling

L’appel du coucou, Robert Galbraith

La maison biscornue, Agatha Christie

L’océan au bout du chemin, Neil Gaiman

L’île des oubliés, Victoria Hislop

 

 

Le mois anglais 2020, Chroniques Littéraires

 

 

Pour le meilleur et pour le pire, Agatha Raisin enquête, tome 5, M.C. Beaton

Pour le meilleur et pour le pire, Agatha Raisin enquête, tome 5, M.C. Beaton, Chroniques Littéraires, Le mois anglais, Thriller, Albin Michel

 

4ème de couverture

« Incroyable mais vrai : James Lacey, le célibataire le plus convoité des Cotswolds, a cédé au charme de sa voisine, la pétillante quiqua Agatha Raisin ! Hélàs, le conte de fées est de courte durée : au moment où les tourtereaux s’apprêtent à dire « oui », Jimmy, l’ex-mari d’Agatha, surgit en pleine cérémonie…

Furieux de découvrir que sa future femme est déjà unie à un autre, James abandonne Agatha, désespérée, au pied de l’autel.

Le lendemain, Jimmy est retrouvé mort au fond d’un fossé. Suspect n°1, le couple Agatha-James se reforme le temps d’une enquête pour laver leur réputation et faire la lumière sur cette affaire ».

 

L’autrice

M.C. Beaton est anglaise. Elle a écrit la série Agatha Raisin ainsi que celle de Hamish Macbeth.

Vous pouvez retrouver mon avis sur ses précédents tomes en cliquant sur le titre

 

Ce que j’en pense

Quand vous ouvrez un roman d’Agatha Raisin, accrochez-vous, vous allez en ressortir tout ébouriffé, les cheveux en pétard, les joues rouges, et sous le regard médusé de votre entourage qui vous aura entendu glousser, rigoler tout seul, secouer la tête en vous exclamant « non mais cette Agatha ! ».

Agatha a enfin mis la main sur James, autant dire qu’elle n’a que moyennement envie qu’il découvre que son ex-mari, dont elle n’a pas divorcé, n’est pas vraiment mort. Après tout, ça fait des années qu’elle l’a quitté, donc qu’est-ce que devenir bigame quand on a trouvé le grand amour ?!

Dès le matin du mariage, Agatha comprend vite que tout va se passer de travers. Une sombre histoire de maquillage replâtrage n’arrange rien mais commence à bien nous faire rigoler au détriment de notre chère Agatha dont le physique et l’âge la complexent sévèrement.

Le mari débarque en pleine cérémonie, ce qui n’est pas du meilleur goût, on en convient. Surtout James, qui décide (entre nous je pense que cela lui a servi d’excuse plus qu’autre chose), de quitter Agatha et de ne jamais l’épouser.

Jimmy, le mari, a le bon goût d’être assassiné le lendemain. Le duo Agatha – James se reforme le temps d’une enquête déjantée, parsemée de répliques tordantes.

 

« Maddie dit, Maddie dit, railla Agatha d’une voix étranglée. Vous croyez que c’est son cul qui brille dans le ciel à midi ? ».

 

 Ce tome 5 est un excellent cru. Il me fait détester un peu plus James dont je trouve le comportement digne d’une vraie tête de c… Mais je n’ai pas pu m’empêcher de me ruer sur le tome 6.

 

Ce livre participe aux Challenges

 

Le mois anglais, Saison 8, The English Month, Chroniques Littéraires

Challenge Polar Thriller, Chroniques Littéraires

Mortelle randonnée, Agatha Raisin Enquête Tome 4, M.C. Beaton

Mortelle randonnée, Agatha Raisin Tome 4, M.C. Beaton, Chroniques Littéraires, Le mois anglais, Thriller, Albin Michel

 

4ème de couverture

« Après un séjour de six mois à Londres, Agatha retrouve enfin ses chères Costwolds – et le non moins cher James Lacey. Même si le retour au bercail de son entreprenante voisine ne donne pas l’impression d’enthousiasmer particulièrement le célibataire le plus convoité de Carsely.

Heureusement, Agatha est très vite happée par son sport favori : la résolution d’affaires criminelles. Comme le meurtre d’une certaine Jessica, qui militait pour le droit de passage de son club de randonneurs dans les propriétés privées des environs.

Les pistes ne manquent pas : plusieurs membres du club et quelques propriétaires terriens avaient peut-être de bonnes raisons de souhaiter sa disparition. Mais la piste d’un tueur se perd aussi facilement que la tête ou la vie ! ».

 

L’autrice

Née en 1936 à Glasgow, Marion Chesney alias M.C. Beaton a été libraire et journaliste avant de devenir un des auteurs de best-sellers les plus lus de Grande-Bretagne avec ses deux séries de romans policiers : Hamish MacBeth et surtout Agatha Raisin (plus de 15 millions d’exemplaires vendus dans le monde).

 

Ce que j’en pense

Dévoré, ce livre fait passer un bon moment en compagnie d’Agatha, personnage un brin déjanté s’il en est. Certes, ce n’est pas de la grande littérature, l’écriture est simple, efficace, mais cela détend incontestablement, et si vous avez une panne de lecture, cette série est faite pour vous.

Les rebondissements se succèdent, il est impossible de lâcher ce livre.

Certains personnages vous hérissent le poil (ce James je ne peux pas le blairer !), les situations sont parfois tirées par les cheveux, mais on lui pardonne parce que c’est un roman léger qui fait passer un bon moment.

Et on a envie de découvrir le suivant.

 

 

Ses autres romans

Agatha Raisin Tome 1, La quiche fatale

Agatha Raisin Tome 2, Remède de cheval

Agatha Raisin Tome 3, Pas de pot pour la jardinière

 

M.C. Beaton

Agatha Raisin enquête, Tome 4 : Randonnée Mortelle, M.C. Beaton

Titre original : The walkers of Dembley, 1995

Traduit de l’anglais par Jacques Bosser

Albin Michel, 2016, 243 pages

 

Ce livre participe au Challenge

 

Le mois anglais, Saison 8, The English Month, Chroniques Littéraires