Du moment qu’on s’aime, Chereau

Du moment qu’on s’aime, Chereau

 

4ème de couverture

« D’après certains scientifiques, l’état amoureux ne dure que quelques mois et ne serait qu’une question d’hormones. Admettons ce sinistre constat. Alors comment faire pour rester ensemble sans le soutien de la chimie ?

Comment continuer à avancer, créer une famille tout en devenant lucide ?

Comment passer le cap d’un amour emprunt de désir au désir d’être simplement bien sans trop d’emprunts ?

Heureusement, Chereau nous aide à y voir plus clair… ».

 

L’auteur

Antoine Chéreau a été formé à l’ENSAAMA Arts. Il est depuis 1981 un dessinateur de presse, cartoonist et joke manager très productif. Il dessine pour la presse nationale, professionnelle, pour des publications d’entreprise internes et externes, pour des agences, des studios… Il a collaboré à de nombreux titres, comme Libération, France Soir, Que choisir, l’Événement du jeudi, La tribune de l’économie, l’Expansion, Télérama, France Soir ou encore l’Ordinateur individuel. Fort d’une expérience dans de nombreux domaines, Antoine Chereau est un vrai spécialiste de l’entreprise. Il a publié notamment « Santé ! Rien ne va plus ! », un ouvrage humoristique rempli de dessins qui caricaturent l’univers hospitalier, les lourdeurs et les contraintes de sa réglementation, sans perdre de vue la noblesse de sa mission : soigner les gens.

Il s’est fait remarquer par ses interventions en direct, incisives et hilarantes, lors de conventions ainsi qu’à travers de brillantes campagnes de communication.
Grâce à la récente publication de ses albums, le grand public peut enfin profiter de ses dessins croustillants.

 

Ce que j’en pense

Préparez vos zygomatiques, ils vont travailler beaucoup plus que vos abdos !

Cette BD dépeint avec une lucidité acérée toutes les étapes de la vie de couple, du mariage (et même avant) jusqu’aux vieux jours en passant par les enfants.

Après sa lecture, les célibataires vont s’autoproclamer les plus heureux au monde, tellement la description mordante est réelle.

D’ailleurs, ça commence fort avec une citation de Sacha Guitry qui donne le ton :

 

Le mariage c’est résoudre à deux les problèmes qu’on n’aurait pas eu tout seul.

 

Chaque gag est sur une page ou deux, le dessin est simple, les couleurs adaptées, et le message est direct.

Mais cette BD n’est toutefois pas dépourvue de tendresse.

J’ai rigolé toute seule du début à la fin !

 

Morceaux choisis :

 

La femme au mari :

C’est fou comme cette balade en barque ressemble à notre vie ! Tu rames et je m’emmerde !

 

Le mari assis avec sa femme :

Grâce à 2 thérapies conjugales, au tranxène, au lexomil et à la lassitude, nous sommes parvenus, ma femme et moi, au bout de 20 ans à un état proche de la sérénité.

 

Et comme c’est la période des mariages, on va pas se laisser démoraliser, on va terminer par une note joyeuse :

 

Le discours du témoin :

Et je lève mon verre aux mariés qui pensent encore qu’ils vont s’aimer pour toujours !

 

 

Cette BD participe aux Challenges

Challenge BD 3ème édition

Reading Challenge Goodreads

Publicités