Carnets noirs, Stephen King

Carnets noirs, Stephen King, Chroniques Littéraires, Thriller

 

4ème de couverture

« En prenant sa retraite, John Rothstein a plongé dans le désespoir les millions de lecteurs des aventures de Jimmy Gold. Rendu fou de rage par la disparition de son héros favori, Morris Bellamy assassine le vieil écrivain pour s’emparer de sa fortune, mais, surtout, de ses précieux carnets de notes.

Le bonheur dans le crime ? C’est compter sans les mauvais tours du destin… et la perspicacité du détective Bill Hodges.

Après Misery, King renoue avec un de ses thèmes de prédilection : l’obsession d’un fan. Dans ce formidable roman noir, où l’on retrouve les protagonistes de Mr. Mercedes (prix Edgar 2015), il rend un superbe hommage au pouvoir de la fiction, capable de susciter chez le lecteur le meilleur… ou le pire ».

 

L’auteur

Stephen King est l’auteur de nombreux romans tels que Misery, Shining, Simetierre, et la trilogie Mr Mercedes.

 

Ce que j’en pense

Deuxième volume de la trilogie Mr Mercedes, Stephen King nous livre un opus de qualité. Ses talents de conteur font encore merveille, il est vite difficile de le lâcher.

Pour autant, le King sait nous surprendre, et le fait que Carnets noirs soit le deuxième volume d’une trilogie ne signifie pas que l’on va se retrouver dans une histoire jumelle, prévisible et construite à l’identique.

Bien au contraire, l’auteur brouille les cartes, nous livre un panel de personnages nouveaux, aux personnalités construites, fouillées. Rien n’est laissé au hasard.

Cela peut nous décontenancer au premier abord. On avance doucement, on s’arrête, on s’interroge, on se demande où on est, on regarde la couverture, la 4ème de couverture, on fronce les sourcils… et on replonge dans une histoire nouvelle que l’on connaît d’une certaine manière, bientôt on ne pourra plus lâcher le livre.

Comme je le précisais plus haut, la qualité première de ce livre, comme tant d’autres de ses ouvrages, c’est la construction des personnages.

Stephen King a la capacité de développer dans le moindre détail la psychologie de personnages très différents les uns des autres. De l’enfant au vieillard, de la femme à l’homme, du gentil au plus cruel, aucun n’est délaissé ni bâclé. Et il s’y entend pour faire des personnages crédibles.

Dans cet opus, un enfant va occuper le devant de la scène. Et ses relations avec sa sœur ne vont pas manquer de vous toucher. Au cœur d’une histoire sanglante, la tendresse a toute sa place.

Laissez-vous embarquer dans les Carnets noirs, même si il peut y avoir quelques longueurs, vous ne serez pas déçus.

 

Ce livre participe au Challenge

 

Challenge Polar Thriller, Chroniques Littéraires

 

California Girls, Simon Liberati

California Girls, Simon Liberati, Littérature française, Sharon Tate, Charles Manson, Thriller

 

4ème de couverture

« En 1969 j’avais neuf ans. La Famille Manson est entrée avec fracas dans mon imaginaire. J’ai grandi avec l’image de trois filles de vingt ans défiant les tribunaux américains, une croix sanglante gravée sur le front. Des droguées… voilà ce qu’on disait d’elles, des droguées qui avaient commis des crimes monstrueux sous l’emprise d’un gourou qu’elles prenaient pour Jésus-Christ.

Ce fait divers a marqué un tournant historique : la fin de l’utopie des années 1960.

California Girls couvre trente-six heures de la vie de la Famille Manson au moment où elle passe à l’acte. Mon but a été que tout paraisse aller de soi comme dans un roman. J’ai écrit cette histoire pour exorciser mes terreurs enfantines et j’ai revécu seconde par seconde le martyre de Sharon Tate ».

 

L’auteur

Simon Liberati est l’auteur de six livres, dont Anthologie des apparitions (2004), Jane Mansfield 1967, prix Femina 2011, Eva (2015) et Les Rameaux noirs (2017).

 

Ce que j’en pense

Cette fois-ci, l’affaire Manson est traitée de manière plus documentaire. Simon Liberati nous livre un roman foisonnant, extrêmement précis et détaillé des quelques jours entourant le meurtre de Sharon Tate par la secte de Manson.

Sa plume est fluide. Mais alors il faut avoir l’habitude de lire de l’horreur ! Dans tous les sens du terme.

Mais ce qui m’a, ce qui nous a, Denis et moi, le plus marqué, ce sont les descriptions salaces.

Effectivement, c’est le festival du sexe dans ce roman. Mais ce qui dérange, en plus du reste, c’est le plaisir que semble prendre l’auteur à décrire les scènes les plus abjectes. Il arrive, par son écriture, à nous transmettre une sorte de jouissance perverse. C’est extrêmement dérangeant.

La description des meurtres est à la hauteur de ce qui a été relaté dans la presse : sauvage.

Quelle est la part de vérité, quelle est la part de fiction ?

Comme pour mon article sur The Girls d’Emma Cline, je reviendrai dans un prochain article de façon plus détaillée et surtout plus globale sur un phénomène qui tend à se généraliser. Vous en saurez plus bientôt.

Que dire de plus sur California Girls ? On sent que l’auteur s’est bien documenté sur le sujet. Il nous fait découvrir de l’intérieur les vrais protagonistes. On regrettera toutefois, une fois de plus, la négligence des Maisons d’Edition qui s’obstinent à ne pas mentionner sur la couverture que des propos peuvent choquer et l’interdire aux mineurs.

 

Ce livre a été lu en lecture commune avec Denis

Ce livre participe aux Challenges

Reading Challenge Goodreads

Le Pumpkin Autumn Challenge

Le Pumpkin Autumn Challenge

Le Pumpkin Autumn Challenge

Vous savez combien j’apprécie l’automne, Halloween et les histoires de fantômes. Aussi, lorsque j’ai découvert que Guimause avait lancé le Pumpkin Autumn Challenge, je me suis jetée dessus ! Sur le Challenge, pas sur Guimause ! 😀

Le challenge commence le 1er septembre et se termine le 30 novembre.

Le principe est simple : il y a 3 menus, du plus effrayant au plus doux. Dans chaque menu il y a 2 catégories. Il faut lire au minimum 1 livre par catégorie. On peut choisir 1 seul menu, ou 2 ou les 3.

 

Voici le logo récapitulatif

 

Le Pumpkin Autumn Challenge

 

Le premier, comme vous avez certainement pu le comprendre, est le plus sombre, celui qui se penche sur l’horreur et l’épouvante.

Le second, quant à lui, respire les couleurs d’automnes, la chaleur de chez soi, et s’oriente dans la direction du cocooning et de l’halloweenesque régressif, voire enfantin !

Enfin, le troisième menu, possède les couleurs les douces, les plus légères, et se trouve être directement en lien avec la magie et la nature !

 

 

Pour Guimause, l’automne se sont toutes ces petites choses (et plus encore) et elle espère que cette composition, pour cette première session, nous plaît !

Elle a fait au maximum pour que chacun puisse s’y retrouver.

 

Précisions :

– Vous pouvez livre des livres illustrés, manga/BD/Comics/Beaux-livres.

– Vous pouvez lire vos livres dans l’ordre que vous le souhaitez !
L’essentiel est qu’en fin de challenge vous ayez lu tous les livres que vous vouliez et qui correspondent aux menus que vous avez choisi

– De la même manière, vous pouvez lire plusieurs livres par catégorie, du moment que vous lisez au minimum un livre par catégorie ! Par exemple, pour le menu L’automne Frissonnant, il faut lire au moins un livre qui rentre dans la catégorie « Hurlons dans les bois » et un autre qui correspond à « La Crypte des Morts-vivants ».

– Cependant, il y a toujours la possibilité de lire un livre qui rentre dans deux catégories différentes, mais dans ce cas là, il faut que les deux catégories se trouvent dans des menus différents !

– Enfin pour la catégorie « Fall » in love, qui n’est pas forcément la plus évidente, pas d’inquiétude si vous ne trouvez pas de romance à lire. Comme elle le précise, c’est « Romance et autres sucreries », donc si vous lisez un livre « doudou », ça fonctionnera tout aussi bien

 

N’hésitez surtout pas à rejoindre le groupe facebook où vous pourrez publier votre PAL et vous inspirer de celles des autres : Pumpkin Autumn Challenge.

 

Pensez également à utiliser le hastag #pumpkinautumnchallenge sur les réseaux sociaux !

 

 

Ma PAL

J’ai commencé à la préparer sur Livraddict en créant une liste non exhaustive.

J’ai énormément de livres qui rentrent dans le cadre de ce challenge, sachant qu’il y a le Mois Halloween en octobre.

 

Je vais faire une PAL par menu (je prends les 3), mais je ne sais pas si je vais m’y tenir, donc je mets plusieurs livres par catégories. Et avec toutes les tentations que constituent les PAL des autres participants… je ne vous fais pas un dessin 😀

 

L’automne Frissonnant

Hurlons dans les Bois (Angoisse, Horreur, Thriller) : Sunshine tomes 2 et 3, Fille des cauchemars tome 1 et 2, Simetière,

La Crypte des Morts-vivants (Zombie, Monstre, Créature et cas de possession) : Les décharnés

 

 

L’automne Douceur de vivre

Creepy, Spooky, Halloween (Conte sombre et fantastique pour de tous petits frissons) : Les Sorcières du clan du Nord tome 1, Lady Helen

« Fall » in Love (Romance et autres sucreries) :

 

 

L’automne Enchanteur

Légendes d’ici et d’ailleurs (Légende Celte, Asiatique, Africaine, Découvre de nouvelles cultures) : Les contes de l’Ankou

Féérique Citrouille, Bibbidi-Bobbidi-Boo ! (Du conte féérique au Nature Writing) :

 

 

Tout ceci reste à peaufiner. Si vous avez des suggestions de livres, je suis preneuse 😀