Ranger : L’étincelle du bonheur, Marie Kondo

Ranger : L’étincelle du bonheur, Marie Kondo, développement personnel, feel good, organisation, organization, rangement, zen

 

4ème de couverture

« ENTOUREZ-VOUS D’OBJETS

QUI VOUS RENDENT HEUREUX,

TRANSFORMEZ VOTRE FOYER

EN UN LIEU QUI RESPIRE LA JOIE.

 

Ce livre est un guide complet et illustré qui vous permettra de faire de la place et de mieux organiser votre espace. De la chambre à la salle de bains en passant par la cuisine, chaque pièce est passée en revue, tout comme une grande variété d’objets classés en différentes catégories : vêtements, chaussures, photographies, livres, couverts, maquillage, produits de soin et objets de valeur. Des illustrations permettent de mieux comprendre comment plier ses vêtements ou la meilleure façon d’organiser vos tiroirs, placards et étagères.

Ranger : l’étincelle du bonheur est un ouvrage unique, une source d’inspiration qui ne se contentera pas seulement de transformer votre maison mais qui bouleversera également votre vie ».

 

L’auteur

Marie Kondo, consultante en rangement, est spécialisée dans ce domaine depuis l’âge de quinze ans. Elle vit à Tokyo avec son mari et leur fille. Elle est aussi l’auteur de La magie du rangement (First, 2015).

 

Ce que j’en pense

Ce livre fait suite au premier opus de l’auteur La magie du rangement. Effet de mode ou besoin personnel, j’avais acheté et lu ce premier ouvrage, curieuse de découvrir une méthode de rangement révolutionnaire. Mais trop accès sur l’auteur, je ne l’avais pas trouvé plus intéressant que ça. De plus, Marie Kondo, surnommée Konmarie, m’était profondément antipathique, de par sa maniaquerie excessive. Elle décrivait avec force détails comment elle disposait des affaires de ses proches en les jetant à leur insu. Cela m’était tout bonnement insupportable.

Aussi, bien que toujours intéressée par le sujet du rangement, de l’organisation (les books, sacs et shoes addicts se reconnaîtront), j’ai voulu en savoir plus sur ce second volume. Bien m’en a pris.

Si on décelait, en dehors de ses défauts, une vraie bonne humeur et un réel enthousiasme dans La magie du rangement, Ranger, l’étincelle du bonheur remporte la palme de la bonne humeur et du livre Feel Good, selon l’expression consacrée.

Marie Kondo s’est mise de côté pour nous livrer un guide pratique, plus qu’un ouvrage d’autocongratulation, qui aide vraiment. C’est avec plaisir que j’ai dévoré ce livre.

Avant toute chose, félicitations à la maison d’édition pour son travail sur la jaquette. Blanc pur, motifs en relief et un vert qui apaise et sent bon le zen, le pari graphique est réussi. Les illustrations et les titres du même vert y participent également.

Ce guide est vraiment un guide pratique. Il tient compte de beaucoup de choses comme l’envie d’abandonner le rangement, en passant par tout ce qui peut se trouver dans une maison.

Tout le monde y trouvera une partie qui le concerne : du parent collectionneur des dessins de ses enfants, en passant par le lecteur à la PAL gigantesque.

Bien sûr, nombre de conseils sont de bon sens et certains trouveront ce livre superflu. J’en conviens. Cependant, il arrive qu’on ait besoin d’un petit rappel dans la bonne humeur.

Enfin, ceux qui ont lu le premier tome trouveront que ce livre fait doublon. Ce n’est pas faux. Je conseillerai donc à ceux qui détestent les biographies de lire ce guide exclusivement (ainsi qu’à ceux qui ont subi un/une maniaque du ménage qui passait son temps à jeter ses affaires sans son autorisation). En revanche, ceux qui apprécient d’en savoir plus sur l’histoire personnelle de l’auteur se pencheront avec profit sur le premier volume.

Bon ok, je vais le dire : ceux qui sont accros aux livres liront les deux ! Voilà, vous êtes contents ?  😀

 

Je remercie Babelio et les Editions Pygmalion pour l’envoi de ce livre.

 

Ce livre participe aux challenges

3890

Plan ORSEC 2016

dames-de-lettres

Publicités

8 réflexions sur “Ranger : L’étincelle du bonheur, Marie Kondo

  1. C’est marrant de lire ton avis. J’ai vraiment beaucoup aimé le premier (mais effectivement, j’ai mis de côté les passages sur sa petite vie lus distraitement) et du coup, je trouve que celui-ci n’est pas indispensable, mais c’est vrai que le fait qu’elle s’efface beaucoup le rend plus digeste ;^)

  2. J’avais trouvé le 1er tome un peu lourd. Effectivement, Konmarie me semble être une maniaque que je n’aimerai pas inviter chez moi. Du coup, je proposerai plus facilement celui la que le premier. En plus, la couverture est jolie!

  3. Mdr je suis tellement désordonnée qu’au lieu de lire Ranger j’ai lu « ranger » en anglais (militaire)… Arf, je ne sais pas si je suis prête pour ça, je collectionne tellement de trucs et je fais déjà un gros effort pour jeter mes vieux magasines… mais ça a l’air pas mal ! Il faudrait peut-être que j’essaie de l’emprunter à la médiathèque histoire de voir si cela peut faire effet sur moi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s