Le sourire des femmes, Nicolas Barreau

Le sourire des femmes, Nicolas Barreau, Le livre de poche, Littérature française, Romance

 

4ème de couverture

« Le hasard n’existe pas ! Aurélie, jeune propriétaire d’un restaurant parisien, en est convaincue depuis qu’un roman lui a redonné goût à la vie après un chagrin d’amour. A sa grande surprise, l’héroïne du livre lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Intriguée, elle décide d’entrer en contact avec l’auteur, un énigmatique collectionneur de voitures anciennes qui vit reclus dans son cottage. Qu’à cela ne tienne, elle est déterminée à faire sa connaissance. Mais l’éditeur du romancier ne va pas lui faciliter la tâche…

Au sein d’un Paris pittoresque et gourmet, Le Sourire des femmes nous offre une comédie romantique moderne, non sans un zeste de magie et d’enchantement ».

 

L’histoire

Pour Aurélie, ce n’est pas une période faste. Son père décède en lui léguant son restaurant, et son « fiancé » la quitte du jour au lendemain, d’une manière fort inélégante, pour une autre. Un jour, alors qu’elle entre dans une librairie par hasard, elle tombe sur un livre qui va changer sa vie. Sa particularité ? Elle en est l’héroïne.

 

L’auteur

Nicolas Barreau est un auteur franco-allemand qui travaille dans le monde de l’édition. Il est l’auteur notamment, du Sourire des femmes et de Tu me trouveras au bout du monde.

 

Ce que j’en pense

Ce roman léger et rafraîchissant comme une bulle de champagne a l’atmosphère romantique et désuète de l’idée que se font de Paris les américains. Vous voyez Minuit à Paris, de Woody Allen ? Les films romantiques américains dont l’action se passe à Paris avec les accordéons, Montmartre et tous les clichés ? C’est cette atmosphère-là que j’ai sentie en parcourant ce livre.

On y retrouve l’héroïne à un moment délicat de sa vie, entre un deuil et une rupture mal vécue. Son refuge va être un petit restaurant familial, et son cuisinier qui la connaît depuis qu’elle est toute petite. Mais surtout, sa renaissance va avoir lieu grâce à un roman trouvé au hasard d’une promenade impromptue. Ce livre présente une particularité étonnante : elle en est l’héroïne. Toute sa vie, jusqu’à son petit restaurant, est relatée dans l’ouvrage écrit par un mystérieux auteur.

Aurélie va n’avoir de cesse que de rencontrer cet inconnu qui semble tout savoir d’elle. Elle va user de toute sa ténacité, afin de le retrouver et de découvrir la vérité.

Parviendra-t-elle à le retrouver ? La vérité est-elle là où elle la croit ? C’est toute la question de ce roman écrit de façon fluide et agréable.

J’ai apprécié l’ensemble, mais je dois vous avouer que le personnage d’Aurélie m’a horripilée. Elle n’est guère sympathique, du moins pour moi. Je la trouve un tantinet impolie, pénible même.

Quant à ce fameux auteur, sans trop vous en dévoiler, il est d’une mollesse sans nom.

Ce que je retiendrai toutefois, c’est le message que même lorsqu’on est au fond, parfois, de belles choses peuvent encore arriver, pour peu qu’on s’accroche et qu’on y croit.

 

Ce livre participe aux challenges

Reading Challenge 2015

Plan ORSEC 2016

 

Publicités

3 réflexions sur “Le sourire des femmes, Nicolas Barreau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s