Ils n’auraient jamais dû retourner dans cette maison, Arthur Ténor

Ils n'auraient jamais dû entrer dans cette maison Arthur Ténor, Scrineo Jeunesse

 

4ème de couverture

« Après une soirée « film d’horreur » hilarante, Valentin, Cédric et Zoéline, trois adolescents qui adorent frissonner de peur, vont vivre en live une expérience digne des meilleurs récits d’épouvante. Le décor est une maison sinistre à souhait, close comme un coffre-fort de l’enfer, et les damnés qui la hantent font froid dans le dos… De quoi les combler de bonheur ! Ou de peur… Car le pire, le monstre, le cauchemar pour de vrai, n’a rien d’un gag… Il n’a pas de visage, ne parle pas, n’émet aucun son en se déplaçant. Et lorsque se produit la rencontre… il est trop tard pour fuir.

Méfiez-vous de vos désirs,

Ils pourraient devenir réalité… ».

 

L’histoire

Trois adolescents, friands de films d’horreur, décident de se rendre dans une maison réputée hantée. Ils ne savent pas ce qui les attend, mais ils l’apprendront bientôt à leur dépens…

 

L’auteur

Artur Ténor est un explorateur de l’Imaginaire. Depuis qu’il publie des romans, il en a visité des contrées étranges (chez Les Fabuleux de Scrinéo Jeunesse, par exemple) et des mondes parfois aussi infernaux que l’enfer lui-même (Sur les terres du comte Dracula, Plon Jeunesse). Il a voyagé dans le temps, à l’époque de Louis XVI ou de Philippe le Bel (séries A l’école des pages du Roy Soleil au Seuil Jeunesse ou Le Félin chez Lito), a vu de près les deux guerres mondiales (Il s’appelait le Soldat Inconnu chez Gallimard Jeunesse ou Mémoire à vif chez Gulf Stream), et à été témoin de terribles injustices (A mort l’innocent ! chez Oskar).

Jusqu’à ce qu’il entre dans la Maison de l’horreur, il pensait avoir tout vu et tout connu dans le registre du frisson… Comme il se trompait !

 

Ce que j’en pense

C’est le troisième roman de la série Roman d’Horreur que je lis, et comme à chaque fois, l’auteur arrive à m’embarquer dans l’histoire et à me faire frissonner.

Les personnages sont sympathiques, leurs caractères sont travaillés, et on se les représente avec facilité. On s’amuse bien avec eux.

On se laisse prendre au jeu de leur enquête, au fil des nombreux rebondissements.

Les valeurs comme l’amitié, le courage sont présentes et présentées avec intelligence. Les situations sont crédibles, avec un soupçon de fantastique tout de même.

C’est un bon roman jeunesse que je vous recommande, notamment en ce mois d’Halloween !

 

Le plus : une liste des films d’horreur cultes à la fin du roman.

 

Autres livres de la série :

Vous allez adorer cette croisière sanglante, Arthur Ténor

Au secours ! Les profs sont des Zombies !, Johan Heliot

 

Scrineo Jeunesse

Date de parution : 19 septembre 2013
ISBN : 978-2-3674-0101-0
224 pages
maison-hantée

Ce livre participe au Challenge Halloween

Challenge Halloween 2015

Ce livre participe aux Challenges

Reading Challenge 2015

Plan Orsec pour PAL en danger 2015

 

Publicités

13 réflexions sur “Ils n’auraient jamais dû retourner dans cette maison, Arthur Ténor

  1. Pingback: Du nouveau dans ma PAL, Spécial Halloween | Chroniques litteraires

  2. J’adore ton chandelier, de circonstance, ainsi que la photo de la maison hantée, et la bannière ! J’aime bien l’idée d’un groupe d’ados téméraires qui part visiter une maison hantée… qui n’en a pas rêvé ?

  3. Pingback: Cette fille est un vrai démon, Arthur Ténor | Chroniques litteraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s